Wicked City - La ville des bêtes enchanteresses

Wicked City - La ville des bêtes enchanteresses

Wicked City - La ville des bêtes enchanteresses (妖獣 都市 Yoju toshi) est un film d'animation japonais (anime) pour les adultes sur le genre horreur-action, 1987 dark fantasy produit par Video Art et Madhouse pour Japan Home Video. Basé sur Black Guard, le premier roman de la série Wicked City de Hideyuki Kikuchi, le film est le premier réalisateur solo de Yoshiaki Kawajiri, qui a également été concepteur de personnages, scénariste, directeur d'animation et animateur clé.

L'histoire se déroule vers la fin du 20e siècle et explore l'idée que le monde humain coexiste secrètement avec le monde des démons avec une force de police secrète connue sous le nom de Garde noire protégeant la frontière.

Histoire

L'existence du "Monde noir", une dimension alternative peuplée de démons surnaturels, est connue de peu d'humains. Pendant des siècles, un traité de paix entre le monde noir et le monde des humains a été maintenu pour assurer une relative harmonie. Les deux côtés du continuum sont protégés par une organisation d'agents secrets appelée la Garde noire, en particulier un groupe de membres radicalisés du monde noir.

Renzaburō Taki, un vendeur d'électronique embauché le jour, et un Black Guard en cas de besoin, a des relations sexuelles occasionnelles avec Kanako, une jeune femme qu'il a rencontrée pendant trois mois dans un bar local. Kanako se révèle être un sosie ressemblant à une araignée des radicaux du monde noir et s'échappe avec un échantillon de sperme de Taki après avoir tenté de le tuer. Le lendemain, Taki est chargé de protéger Giuseppe Mayart, un comique mystique et pervers de 200 ans, signataire d'un traité ratifié entre le monde humain et le monde noir à Tokyo, et une cible pour les radicaux. Taki est également informé qu'il travaillera avec un partenaire : un garde noir du monde noir.

En attendant l'arrivée de Mayart à Narita, Taki est attaqué par deux radicaux sur le podium, mais est sauvé par sa compagne, une belle mannequin nommée Makie. Taki et Makie rencontrent finalement Mayart; le trio se réfugie dans un hôtel Hibiya avec des barrières spirituelles pour le protéger des radicaux. Tout en jouant aux échecs pour passer le temps, l'aubergiste explique à Taki, qui n'est pas sûr de ses responsabilités au sein de la Garde noire, qu'il n'appréciera sa position que lorsqu'il saura ce qu'il protège. Lors d'un assaut radical contre l'hôtel, Mayart se faufile.

Makie et Taki le retrouvent dans une terre savonneuse aux prises avec un radical qui a mis à mal sa santé, provoquant un voyage effréné dans un hôpital spirituel sous la protection de la Garde noire. À mi-chemin, Makie est faite prisonnière par un démon tentaculaire et Taki est obligé de la laisser derrière lui. A leur arrivée à la clinique, Mayart commence sa convalescence, tandis que M. Shadow, le chef des radicaux, utilise une projection psychique pour narguer Taki en lui faisant sauver Makie. Ignorant les menaces de Mayart d'être renvoyé, il poursuit Shadow dans un bâtiment délabré loin de l'hôpital, où il découvre que Makie a été violée collectivement par les radicaux. Une femme radicale tente de séduire Taki, lui demandant s'il a déjà eu des relations sexuelles avec Makie, mais il la tue ainsi que les radicaux qui violent Makie et blessent Shadow.

Tout en prenant soin l'un de l'autre, Makie révèle à Taki qu'elle avait déjà eu une relation amoureuse avec un membre des radicaux et qu'elle avait rejoint la Garde noire parce qu'elle croyait au besoin de paix entre les deux mondes. De retour à la clinique, les deux sont licenciés par le supérieur de Taki, qui pense que les souhaits de Taki sont un obstacle à ses fonctions. En traversant un tunnel avec un passager clandestin Mayart, ils sont piégés par Kanako, qui, après avoir déterminé que Taki et Makie étaient un couple pour des raisons génétiques, tente de les tuer à nouveau. La foudre surnaturelle tue Kanako, tandis que Taki et Makie sont blessés. Plus tard, ils se réveillent dans une église et se consacrent à l'amour passionné.

Une dernière attaque de Shadow vient contre Taki et Makie, qui est déviée par d'autres coups de foudre générés par un Mayart étonnamment sain, qui révèle qu'il a en effet été embauché pour protéger ses "gardes du corps". Mayart et Taki parviennent presque à vaincre Shadow, mais le coup de grâce vient de Makie, dont les pouvoirs ont augmenté en raison de sa grossesse avec Taki. Mayart explique que les deux sont essentiels au nouveau traité de paix ; Taki et Makie ont été sélectionnés pour être le premier couple des deux mondes capable de produire des bébés mi-humains, mi-démons, et leur lien contribuera à assurer la paix éternelle entre les deux mondes. Bien qu'en colère contre Mayart parce qu'ils n'avaient pas été informés des plans de la Garde noire, Taki admet implicitement qu'il est tombé amoureux de Makie et, selon les conseils de l'aubergiste, veut la protéger, elle et leur bébé. Le trio part pour participer à la cérémonie de paix. Taki reste dans la Garde Noire pour assurer la protection des deux mondes et de ses proches.

Production

Yoshiaki Kawajiri venait de terminer son travail de réalisateur de The Running Man , un segment du film portemanteau Neo-Tokyo (1987), et a été invité à réaliser un court métrage OVA de 35 minutes basé sur le roman de Hideyuki Kikuchi. Écrivant sous le pseudonyme "Kisei Chō", l'ébauche originale du scénario de Norio Osada a commencé avec le sauvetage par Makie de Taki de deux démons à Narita, et s'est terminée par la première bataille de Taki avec le sauvetage de M. Shadow et Makie. Après que Japan Home Video ait montré les 15 premières minutes de l'animation terminée, ils ont été très impressionnés par le travail de Kawajiri dont la durée a été étendue à 80 minutes. Kawajiri a vu cela comme une opportunité d'explorer plus de caractérisations et a créé plus d'animations pour le début, le milieu et la fin. Le projet a été réalisé en moins d'un an.

Caractéristiques techniques

Titre original 妖 獣 都市 Yōjū toshi
Langue d'origine Japonais
Pays de production Japon
Année 1987
Durée 82 min
Relation 4:3
genre animation, horreur, érotique
Direction Yoshiaki Kawajiri
Sujet Hideyuki Kikuchi (roman)
Scénario de film Kisei Cho
producteur Kenji Kurata, Makoto Seya
Fait maison Madhouse, Japon Accueil Vidéo
Diffusion en italien Vidéo PolyGram
photographie Hitoshi YamaguchiMinoru Fujita
Effets spéciaux Kaoruko Tanifuji
La musique Osamu Shoji
Directeur artistique Kazuo oga
Conception de personnages Yoshiaki Kawajiri
Amuseurs Akio Sakai, Kengo Inagaki, Kunihiko Sakurai, Makoto Ito, Masaki Takei, Nobumasa Shinkawa, Nobuyuki Kitajima, Reiko Kurihara, Takuo Noda, Yasuhiro Seo, Yutaka Okamura
Fonds d'écran Kaoru Honma, Katsushi Aoki, Kyoko Naganawa, Masaki Yoshizaki, Naomi Sakimoto, Yamako Ishikawa, Yoko Nagashima, Yūji Ikezaki

Acteurs vocaux originaux

Yusaku Yara : Renzaburo Taki
Toshiko Fujita : Makie
Ichirô Nagai : Giuseppe Maiato
Kôji Totani : Jin
Mari Yokō : Kanako / femme araignée
Takeshi Aono : l'homme de l'ombre
Tamio Ohki : directeur de l'hôtel

Acteurs de voix italiens

Francesco Prando : Renzaburo Taki
Cinzia De Carolis : Makie
Francesco Bulckaen : Giuseppe Maiato
Gino Pagnani : président
Alida Milana : Kanako / femme araignée

Redoublement (2002)

Francesco Prando : Renzaburo Taki
Cinzia De Carolis : Makie
Massimo Gentile : Giuseppe Maiato
Gino Pagnani : président
Pietro Biondi : professeur
Andrea Ward : Jin
Barbara Berengo Gardin : Kanako / femme araignée
Mario Bombardieri : l'homme de l'ombre
Giorgio Locuratolo : barman
Irène Di Valmo : geisha

source: https://en.wikipedia.org/wiki/Wicked_City_(1987_film)

Gianluigi Piludu

Auteur d'articles, illustrateur et graphiste du site www.cartonionline.com